NOX MYSTICA -
Nuit mystique...


Evangile selon Jean, III, 1-21

« Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde mais pour que le monde soit sauvé par lui »

 

« Or il y avait parmi les Pharisiens un homme du nom de Nicodème, un notable des Juifs. Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : "Rabbi, nous le savons, tu viens de la part de Dieu comme un Maître : personne ne peut faire les signes que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui. Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'en haut, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. »

Nicodème lui dit : « Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître ? » Jésus répondit :

« En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas, si je t'ai dit : Il vous faut naître d'en haut. Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit. »

Nicodème lui répondit : « Comment cela peut-il se faire ? »

Jésus lui répondit : « Tu es Maître en Israël, et ces choses-là, tu ne les saisis pas ? En vérité, en vérité, je te le dis, nous parlons de ce que nous savons et nous attestons ce que nous avons vu ; mais vous n'accueillez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas quand je vous dis les choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous dirai les choses du ciel ? Nul n'est monté au ciel, hormis celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l'homme, afin que quiconque croit ait par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Qui croit en lui n'est pas jugé ; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au Nom du Fils unique de Dieu. Et tel est le jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, car leurs oeuvres étaient mauvaises. Quiconque, en effet, commet le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient démontrées coupables, mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, afin que soit manifesté que ses oeuvres sont faites en Dieu. »

 


La source de l'espérance


 « La source de l'Espérance en Jésus Christ ressuscité est une source cachée. Elle est cachée dans le quotidien de la vie de Jésus. Elle nous renvoie à sa vie et nous oblige à mettre les mains dans la glaise des peines humaines pour libérer aujourd'hui l'eau vive de l'Évangile.  Nicodème rencontra Jésus de nuit, lui qui cherchait la lumière et souhaitait naître à la vie. Quelle que soit l'obscurité des jours, nous sommes appelés à être sourciers, sourciers de nuit ainsi que le chante Jean de la Croix.


Je la connais la source, elle coule, elle court mais c'est de nuit.

Dans la nuit obscure de cette vie

je la connais la source, par la foi

mais c'est de nuit.


Je sais qu'il ne peut y avoir chose plus belle

que ciel et terre viennent y boire

mais c'est de nuit.


Je sais que c'est un abîme sans fond

et que nul ne peut le passer à gué

mais c'est de nuit.


Sa clarté jamais ne s'obscurcit

et je sais que d'elle jaillit toute lumière

mais c'est de nuit.


Cette source éternelle est cachée en Jésus-Christ

pain vivant qui nous donne la vie

mais c'est de nuit.


Cette source appelle toutes les créatures

qui viennent boire dans son eau,

dans l'ombre

mais c'est de nuit.


Cette source vive de mon désir

en ce pain de vie je la vois

mais c'est de nuit ».


cité par Pierre TALEC, Dieu vient de l'avenir - Transmettre l'espérance, Éditions Le Centurion, 1976. Extrait légèrement retravaillé par Pierre Martin.